Présentation du projet « Tablettes » (Projet en révision)

Les iPads du projet « Tablettes » ont été fournis par la Ville de Bruxelles qui a débloqué le budget nécessaire pour en mettre une à disposition de chacun des 200 élèves de première et deuxième années secondaires et installer les infrastructures nécessaires à leur exploitation.

Depuis l’année 2012-2013, notre Athénée a démarré un projet pilotes consistant à l’exploitation d’iPad dans les classes de première secondaire.

Pourquoi ?

Depuis plusieurs années, l’Athénée Léon Lepage a mis en place avec succès de nombreuses démarches pour contrer la fracture sociale dont souffre notre société. Aujourd’hui, l’Athénée est fière de proposer à ses élèves un enseignement qui permet aux élèves, peu importe leur classe sociale, d’acquérir une formation solide et efficace en vue d’études supérieures réussies
Un nouveau défi s’offre donc aujourd’hui à notre école : rompre avec la fracture numérique. Il est devenu indispensable de former nos élèves aux enjeux des nouvelles technologies
Pour ce faire, après avoir investi dans l’utilisation de tableaux numériques, la tablette s’est imposée comme une solution évidente : ultra-mobile, permettant de se connecter à tout moment à Internet, suffisamment flexible pour que que les professeurs puissent en gérer les contenus multimédias, allégeant le cartable des élèves en réunissant la plupart de leurs outils (calculatrice, dictionnaire, etc.), la tablette est l’outil moderne le plus adapté au monde de l’enseignement aujourd’hui. 
Afin de motiver toujours plus ses élèves, d’offrir à ceux-ci un enseignement aussi individualisé que possible et le plusactualisé possible, l’Athénée Léon Lepage souhaite entrer de plein pied dans l’ère de l’école numérique
 
 

Pour qui ?

Le désir profond de l’Athénée est d’offrir un enseignement de pointe à l’ensemble de ses élèves, peu importe leur origine, leur niveau ou leur choix d’option. L’objectif final est donc, à terme, que tous les élèves possèdent leur propre tablette. 
C’est pourquoi notre projet pilote débutera avec les élèves de première année secondaire, afin que tous, élèves et professeurs, puissent s’adapter progressivement à ce nouveau médium. 
Si le projet est un succès, il pourra l’an prochain être exploité en deuxième année, et poursuivre de la sorte jusqu’en sixième et dernière année. 
 
 

Comment ?

Notre projet pédagogique nous amène à voir l’iPad comme un outil éminemment personnel, c’est pourquoi chaque élève de première secondaire a reçu un iPad en prêt au plus tard au mois de janvier. 
Pour des raisons de sécurité, des casiers personnels ont été mis à disposition afin que les élèves puissent garder leur tablette en sécurité dès qu’ils ne l’utilisent pas et avant de quitter l’école. 
En outre, un règlement spécifique à l’utilisation des tablettes au sein de l’établissement doit être signé et respecté par leurs utilisateurs. 
 
 

Quelques exemples

Un exemple vaut souvent mieux qu’un long discours, voici donc une liste non-exhaustive des activités nouvelles que le projet « Tablettes » permet de mettre en place : 
• La diffusion facilitée de vidéos en classe, mais aussi la possibilité de les revoir à domicile 
• La formation à une recherche sur Internet fonctionnelle, responsable et efficace 
• L’enregistrement de séquences de remédiation disponible pour les élèves à tout moment. 
• L’écoute à domicile d’extraits sonores sélectionnés par les professeurs permettant aux élèves de perfectionner leur accent dans les cours de langue 
• La réalisation de dictées ou d’autres activités au rythme de l’élève, chacun d’entre eux pouvant mettre le texte en pause à tout moment 
• Apprendre à utiliser efficacement les outils usuels dans leur version électronique (dictionnaires, Bescherelle, calculatrice scientifique, atlas…) 
Et ceci ne concerne qu’une partie des activités transversales, chaque professeur disposant encore de nombreux outils propres à sa discipline spécifique !